Saint Roch

Bien qu’aujourd’hui ils aient perdu un peu de force dans la Mareny de Barraquetes, les festivités de “San Roque” sont encore une raison de se retrouver entre amis et famille en été.

Ce saint est devenu célèbre dans le monde pour libérer les pauvres et les malades de la maladie et de la contagion de la peste en Italie.

Né à Montpellier en 1284, à la mort de ses parents, il a donné toute sa fortune aux pauvres et s’est dirigé vers Rome en tant que pauvre pèlerin.
En chemin, des gens mouraient partout en tas.

Roque se consacre alors aux soins aux plus abandonnés.
Il a réussi à guérir beaucoup de personnes et il était lui-même responsable de l’enterrement de ceux qui ont aidé à mourir tandis que personne n’osait s’approcher par peur de la contagion.

À son retour de Rome, il s’est rendu compte qu’il avait contracté la maladie et s’est retiré dans une forêt où un chien avec un morceau de pain s’est approché de lui.
Le comportement de l’animal jour après jour, a fini par intriguer son propriétaire qui l’a suivi et a trouvé Roque dans la forêt.
Cela a ramené Roque chez lui et l’a guéri.
Après s’être remis de la peste, il est retourné chez lui où personne ne l’a reconnu et est mort emprisonné après avoir été accusé d’être un espion.

Il est décédé le 15 août 1378. Dès lors, sa popularité a été vraiment extraordinaire, guérissant bon nombre de ceux qui se confient à lui.

Ils le peignent avec son bâton et son chapeau de pèlerin, pointant une de ses plaies et avec son chien à côté de lui, lui offrant le pain.